Quentin à Playa Del Carmen au Mexique

Baignée par la mer Caraïbes, Playa del Carmen est une petite station balnéaire pleine de vie sur la presqu’île du Yucatan. C’est là, face à l’île de Cozumel, que s’étend la deuxième plus grande barrière de corail au monde.

Playa del Carmen c’est avant tout des eaux turquoise et chaude (mon ordinateur n’a pas réussi à descendre en dessous de 25°C).

Le Club Phocea Mexico : http://mexique-plongee.fr/plongee-playa-del-carmen est situé sur le front de mer et possède deux bateaux.
Le centre de plongée a toutes les commodités (vestiaires, toilettes, rinçage…) et dispose d’un matériel de qualité.
Les sites de plongée sont facilement accessibles en bateau (maximum 30 min de bateau). Les plongées sont toutes des plongées dérivantes (courant moyen/faible pour celles que j’ai effectuées).
Outre Playa del Carmen, Phocea a une antenne sur l’ile de Cozumel (40 minutes en ferry depuis Playa), où l’on plonge dans un parc marin protégé (pas de crème solaire ! ).

La faune sous-marine est riche et variée : murènes, barracudas, raies aigle ont ravis mon séjour. A d’autres périodes de l’année, les requins baleines et bouledogues fréquentent les eaux proches de Playa.

Qui dit Yucatan, dit cénotes : ce sont des puits naturels ou des grottes. La péninsule du Yucatan en regorge (elle en compterait pas moins de 10 000…) et seule une partie a été explorée et est aujourd’hui connue.
La plongée en cénotes est particulière : on part en eau douce et à quelques mètres de profondeur on se retrouve dans l’eau salée : on peut donc y observer un halocline. Une bonne flottabilité est nécessaire afin de ne pas toucher les stalactites/stalagmites. Les jeux de lumière sont juste superbes et justifient amplement le détour.

Enfin, Playa del Carmen est située dans une région chargée d’histoire avec de superbes sites Mayas à proximité.