Angélique à Komodo

Plongées à Komodo – Indonésie

Le Parc national de Komodo se trouve en Indonésie, dans les Petites Îles de la Sonde et se situe entre deux océans, l’Indien et le Pacifique. Cela créé un environnement d’une richesse incroyable et des courants surprenants. Komodo est une île classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et personne n’est autorisé à y séjourner. C’est donc l’habitat sauvage parfait pour abriter des créatures mythiques : les fameux Dragons de Komodo!

La plongée dans cette région encore relativement peu fréquentée d’Indonésie commence sur l’ile de Florès, et plus particulièrement dans la ville de Labuan Bajo. Labuan Bajo n’est pas particulièrement belle mais dès que l’on prend le bateau pour le parc, là ça y est, c’est vraiment un autre monde !

J’ai eu la chance de réaliser les plongées classées parmi les plus belles du monde et en plus avec ma meilleure amie. C’est un souvenir qui restera à jamais gravé alors je vous emmène avec moi sur quelques-uns des sites que j’ai visité en espérant vous donner l’envie d’y aller.

Tatawa Besar

À partir de la pointe nord-ouest de l’île de Tatawa se trouve un excellent spot de plongée sur les côtés est et ouest de l’île dans une eau d’une profondeur de 8 à 20 mètres environ. Le récif regorge de vie et de coraux. Il s’agit d’une plongée dérivante dont la vitesse dépend des courants et des marées. Nous avons plongé dans ce site deux fois et je pense qu’il est possible d’y retourner 1000 fois sans se lasser. Pour cette plongée, il suffit de descendre, d’ouvrir grand les yeux et de se laisser aller.

Batu Bolong

Batu Bolong est une petite île rocheuse entre les îles de Tatawa et de Komodo. Ce rocher est l’un des meilleurs sites de plongée dans le parc, mais il faut faire attention aux courants qui sont descendants sur les bords du rocher. A la surface, on peut juste distinguer un petit rocher, mais sous la surface, c’est un géant qui descend jusqu’à 70 mètres de profondeur. La plongée commence près de la surface avec des coraux colorés et autres invertébrés ainsi que des milliers de petits poissons multicolores : nudibranches, crevettes, etc. On descend ensuite progressivement en zigzaguant. Dans les eaux plus profondes, on trouve des poissons de plus grande taille : des poissons napoléons, des carangues à grosse tête, des mérous, des thazards mais aussi des tortues.

Karang Makassar / Manta Point

Célèbre pour ses rassemblements de raies manta, Makassar est une très belle et longue plongée. Tout le jeu ici consiste à avancer jusqu’à ce que l’on trouve des mantas puis lorsqu’on les voit arriver, s’immobiliser le plus près possible du fond et juste profiter du spectacle. Plus facile à dire qu’à faire vu les courants et cela m’aura valu une belle piqûre d’oursin. Les raies manta peuvent être trouvées sur le site lorsque les bonnes conditions sont réunies et en fonction de la saison. On aura eu la chance d’en voir quatre. Lorsque les mantas nous ont quittés, on a profité des autres espèces que le site à offrir : des poissons perroquet à bosse, des raies marbrées, des poissons coffre et bien d’autres poissons colorés.

Castle Rock

Un des plus beaux souvenirs également. Ce site n’est normalement pratiqué que par des plongeurs de très bon niveau car les courants peuvent être très dangereux. Coup de chance, un des plongeurs du bateau a insisté pour y aller ce jour-là et les courants étant raisonnables nous avons pu tous y aller. Ce mont sous-marin offre une excellente visibilité et est un véritable repère pour voir les requins. J’ai eu la chance de voir les requins à pointe blanche et à pointe noire. Au loin, j’ai aperçu un gros requin gris mais malheureusement, ma réserve d’air ne me permettait plus de continuer. Comme souvent aux komodos, les récifs sont aussi magnifiques et on y trouve des platax, des bancs de barracudas, des carangues et des maquereaux. On peut également y trouver les fameux hippocampes pygmées mais je n’ai pas eu cette chance. Le sommet du rocher est d’environ 3 à 4 mètres de fond et forme un abri contre le courant, d’où le nom de Castle Rock. C’est un bon endroit pour regarder autour de soi pendant l’arrêt de sécurité.

Siaba Besar

Un magnifique jardin de corail où l’on peut voir des requins à pointe noire, des tortues, des carangues, des barracudas, des platax et j’en passe. Et surtout, parmi l’un des plus beaux souvenirs : des seiches. Une plongée relativement tranquille et très diversifiée.

Vous l’aurez compris dans le parc de Komodo, il y en a pour tous les goûts : des plongées faciles ou plus « techniques », où l’on peut voir du gros, du très gros, du petit et du très petit.

Ce qui est sûr c’est que la diversité, les couleurs et, surtout, l’effervescence de la vie font que vous êtes dans l’un des plus beaux endroits du monde !

Angélique Turquet

seiche.JPG carte.jpg 14192577_10155360270825620_4937755494424998685_n.jpg manta.JPG IMG_1889.JPG